Nous soutenir

Le Réseau PsyExpat ne dispose d’aucune subvention publique, son action est donc entièrement financée par les cotisations de ses membres, les dons et les activités de l’association elle-même.

 

Les professionnels de santé psychique expatriés* peuvent devenir membres cotisants de l’association et voter à l’Assemblée Générale de l’année d’exercice en cours**.                                                                    Adhérer

 

L’adhésion « full membership » donne droit à :

– figurer dans l’annuaire en ligne,

– participer aux groupes d’échanges cliniques,

– accéder à certaines ressources documentaires (articles, enregistrements de colloques),

– bénéficier de tarifs préférentiels sur les événements organisés par le Réseau PsyExpat (journées de Rencontre, journées scientifiques),

– très prochainement : bénéficier des tarifs préférentiels sur des services facilitant la pratique du psy à l’étranger (système de visioconsultation sécurisée et spécifiquement adapté à la pratique du psy),

voter à l’assemblée générale.

 

Pour les collègues souhaitant uniquement figurer dans l’annuaire en ligne mais ne pas participer aux autres activités de l’association, un droit annuel forfaitaire doit être acquitté (« adhésion annuaire »). Merci de prendre contact avec l’association pour valider d’abord  la possibilité d’y figurer.                                                     Annuaire

 

 

Les personnes souhaitant soutenir notre action peuvent adresser un don à l’association, quelle que soit leur profession ou statut. Faire un don

 

 

 

L’adhésion, la cotisation ou le don s’effectuent en ligne sur la plateforme sécurisée de notre partenaire HelloAsso. Les sommes versées par ce biais sont intégralement reversées au Réseau PsyExpat.

Reçus. Les cotisations et les dons feront l’objet d’un reçu adressé par voie électronique à l’adresse mail indiquée par les cotisants / donateurs.

 

 

Ou ayant déjà exercé à l’étranger.

** L’année d’exercice du Réseau PsyExpat s’étend du mois de septembre au mois d’août de l’année civile suivante.